Voici comment Zack Snyder aurait intégré le voyage temporel dans Justice League 2

Nous ne verrons jamais Justice League 2. Du moins, pas dans la version dans laquelle Zack Snyder le prévoyait initialement. Mais il a récemment dévoilé comment il aurait raccordé le voyage temporel de Barry Allen dans Batman v Superman avec Justice League 2.

Il faut rendre à Snyder ce qui est à Snyder : avant même que des hypothèses de voyage temporel ne soient évoquées dans le Marvel Cinematic Universe, le réalisateur avait déjà pavé la voie à ce ressort scénaristique dans Batman v Superman et prévoyait de lever le voile sur l’imbrication des scénario dans Justice League 2. La scène débarquait sans crier gare suite au fameux « Knightmare » de Bruce Wayne et la vision d’un Superman dictateur et fou à lier. L’intégration soudaine de Barry Allen ouvrant une brèche temporelle laissait présager l’existence d’un univers bien ficelé, à la manière d’une série dont chaque épisode est une partie intégrante d’un scénario global. En soi, ce que l’on attendait de pieds fermes en contre-partie d’un MCU qui n’a jamais vraiment franchi le pas de la sérialisation, privilégiant les films solo se rejoignant – parfois au forceps – à des intervalles précis. Bien entendu, Warner Bros. a totalement laissé tomber l’idée et à emprunté le pas à Marvel Studios, nous amenant tour à tour Suicide Squad, Wonder Woman, Aquaman et Shazam!.

Néanmoins, avant que Warner Bros. ne fasse demi-tour, il y avait un plan. À l’occasion d’un visionnage en live de Batman v Superman pour les quatre ans du film, Zack Snyder s’est laissé aller à quelques commentaires quant à ce qui était prévu dans le scénario de Justice League 2.

Une seule mission : empêcher la mort de Lois Lane

Tout aurait tourné d’un plan visant à empêcher la mort de Loïs Lane. Un événement tragique qui déclenchera une détresse chez Superman permettant à l’Équation d’Anti-Vie de Darkseid de pénétrer l’esprit de Superman et lui faire perdre la raison. Cela a le mérite de clarifier une question laissée en suspens depuis Batman v Superman : non, le Superman que l’on voit dans le « Knightmare » n’est ni un clone ni un double maléfique mais bien Superman lui-même ayant renoncé à sa mission en raison de la douleur causée par la mort de Loïs.

Et, d’après Zack Snyder, la seule et unique façon de prévenir cette tragédie serait de traverser le temps.

J’ai eu cette idée selon laquelle dans le futur, lorsque la Justice League serait en train de discuter de la possibilité de renvoyer Flash dans le passé pour prévoir Bruce Wayne, les calculs de Cyborg l’amèneraient à dire : « J’ai deux possibilités pour renvoyer efficacement Flash dans le passé. Les chiffres pointent vers deux moments lors desquels te prévenir, Bruce. Soit quelques instants avant que la mort de Lois se produise soit plusieurs années avant. » Bruce lui demanderait alors pour quelle option Cyborg penche et celui-ci répondrait la deuxième. Alors Bruce lui dirait : « Choisis l’autre. Tu l’as déjà renvoyé dans le passé et il est arrivé trop tôt. » Et cette décision créerait une autre timeline qui ramènerait Flash.

Zack Snyder

Est-ce que tout ça est logique ? Ça se discute. Ç’aurait néanmoins peut-être valu le coup de voir ça sur grand écran.

Dommage.

Plus d'articles
Pourquoi Punchline, la nouvelle copine du Joker, est une réponse immature de DC à l’émancipation de Harley Quinn