Ghost-Spider : la triste histoire derrière le changement d’identité de Spider-Gwen

spider Gwen becomes ghost spider
© Art by Phabian Clark

Spider-Gwen n’est plus. En tout cas, pas sur la Terre-616. Gwen Stacy a décidé d’opérer un changement d’identité et de revendiquer le nom de Ghost-Spider. Un changement radical, motivé par une sombre réalité.

Spider-Gwen s’est imposée comme l’un des personnages les plus populaires de Marvel ces dernières années. Devenue superhéroïne sur la Terre-65, Gwen Stacy a décidé de profiter du nouveau départ offert par le redémarrage de l’Univers Marvel principal, sur la Terre-616, en endossant pour cela une nouvelle identité : Ghost-Spider.

Quand Gwen Stacy a été promue superhéroïne, c’est sous le nom de Spider-Woman qu’elle opérait sur la Terre-65 afin d’affronter les menaces pesant sur sa réalité. Et, parmi elles, la version démoniaque de Matt Murdock. Trahie par ses pouvoirs, Gwen a été forcée de s’associer au Venom de son monde afin de regagner ses incroyables capacités. Elle parvint à défaire Murdock et démanteler son empire criminel. Mais la victoire, avait un prix.

The mantle of Spider-Woman is held by several women on Earth-616 — most notably Jessica Drew, who had teamed up with Gwen previously. To limit the confusion, Gwen decides to drop her own use of the moniker altogether while taking inspiration from her Earth-616 counterpart.

Learning of this world’s Gwen and her tragic fate dying during a showdown between Spider-Man and the Green Goblin, Gwen makes the morbid observation that « death loves Gwen Stacy. » With that in mind, Gwen sees herself as a living ghost on Earth-616, replacing this world’s ill-fated counterpart only with spider-based superpowers. Inspired, Gwen begins referring to herself as Ghost-Spider when disguised as a superhero during her time on Earth-616, while maintaining a low profile whenever she returns to Earth-65.

Incarcération et déshonneur

Gwen Stacy par Zach D
Art par Zach D

Afin d’exposer les activités de Murdock, elle dut révéler sa propre identité à son monde. En tant que superhéroïne recensée mais impliquée dans la mort du Peter Parker de sa réalité alors qu’il était transformé en Lézard, et étant responsable d’actions violentes sous l’emprise du symbiote, Gwen fut condamnée à la prison en tant que Spider-Woman. Mais sa carrière héroïque ainsi que son rôle dans la chute de Matt Murdock lui valurent une réduction de peine et pu recouvrir la liberté, avec Venom sous son contrôle.

Cherchant la discrétion, elle décida de se concentrer sur ses études et de démarrer une nouvelle vie incognito, loin des agissements de ses comparses super-héros. Mais la cohabitation avec Venom s’envenima et elle dû se rapprocher du Peter Parker de l’univers principal afin qu’il ne l’aide. Elle réalisa alors que son passé carcéral était inconnu dans cette réalité et décida de reprendre sa carrière de superhéroïne sur la Terre-616.

Spider-Ghost : le fantôme vivant de Gwen Stacy

Seulement, dans cette réalité, l’identité de Spider-Woman a été l’apanage de nombreuses héroïnes, dont Jessica Drew, avec laquelle elle avait fait équipe autrefois. Gwen décide alors d’endosser une nouvelle identité, tout en rendant hommage à la Gwen Stacy de cette réalité – tragiquement tuée lors de l’affrontement entre Spider-Man et le Bouffon Vert. Constatant le lien étroit entre Gwen Stacy et la mort dans cette réalité, elle comprit qu’elle était un fantôme vivant de son alter-égo, et décidé de prendre le nom de Spider-Ghost.

Plus d'articles
young avengers marvel cinematic universe
Young Avengers : Marvel Studios en phase de sélection de scénarios