david ayer theory joker Leto damaged

Le réalisateur de Suicide Squad confirme une théorie à propos du Joker

David Ayer a confirmé sur Twitter une vieille théorie de fan au sujet du tatouage « Damaged » sur le front du Joker de Jared Leto.

Que vous l’ayez aimé ou non, le Joker campé par Jared Leto dans Suicide Squad était conçu pour faire écho à un passé chargé en background entre lui et le Batman de Ben Affleck. Une relation que nous avons pu entrevoir dans Suicide Squad et Batman v Superman, qui aurait peut-être pu être explorée plus tard dans le DCEU. Malheureusement, le DCEU est aujourd’hui en cendres et à l’heure du reboot de Batman par Matt Reeves, les secrets se dévoilent.

David Ayer, réalisateur de Suicide Squad ayant travaillé à la conceptualisation de la version du Joker interprétée par Jared Leto, a décidé de répondre sur Twitter à une vieille théorie de fan. Il est question du tatouage « Damaged » sur le front du Clown Prince du Crime.

Démoli par Batman pour la mort de Robin

Comme le suggérait le costume de Robin exposé dans la Batcave dans Batman v Superman, le Joker a bel et bien assassiné Robin dans le DCEU. Un petit écart est néanmoins à noter avec les comics, Zack Snyder ayant confirmé qu’il s’agissait de Dick Grayson et nom de Jason Todd.

David Ayer, quant à lui, a confirmé que le tatouage « Damaged » sur le front du Joker faisait référence à la tentative ratée de Batman de venger la mort de Robin. Batman aurait démoli le Joker de Leto, lui brisant la mâchoire et les dents. Batman a ainsi « ravagé » le sourire du Joker, qui a entrepris d’en porter la marque sur le front, tel un signe de défi à l’égard de Batman, chaque fois qu’il verrait son visage.

Une confirmation qui vient également expliquer le sourire « bling bling » et le choix du dentier en diamants porté par le Joker de Leto dans Suicide Squad.

Voilà qui est clair.

Plus d'articles
Zack Snyder parle du sort réservé à Jimmy Olsen dans Batman v Superman