Du Raft ou d’Arkham, laquelle détient les super-vilains les plus dangereux ?

Marvel et DC ont chacun leur prison pour super-vilains. Le Raft pour Marvel, Arkham pour DC. Mais lequel de ces deux lieux détient les super-vilains les plus dangereux ?

Marvel et DC Comics ont chacun leur institution de réhabilitation de super-vilains : l’Asile d’Arkham pour DC, et Le Raft pour Marvel. Si le premier est un « hôpital psychiatrique » qui détient la plupart des ennemis de Batman, Le Raft de Marvel est une super-prison gérée par le SHIELD, dont les effectifs affichent les plus puissants antagonistes de l’univers Marvel.

Les deux prisons ont chacune la réputation d’être des endroits extrêmement dangereux, de part la nature de leurs détenus. Mais laquelle des deux détient les éléments les plus dangereux ? C’est ce qu’on va essayer de déterminer en 10 arguments.

10/10 Arkham : les plus dérangés

Contrairement au Raft, Arkham présente une concentration impressionnante de super-vilains aux profils psychologiques non seulement instables, mais redoutables. Double-Face, le Sphinx et le Joker, pour n’en citer qu’une infime partie. Ce ne sont pas seulement des criminels, mais des psychopathes, des sociopathes et des tueurs de masse. C’est notamment exploré dans Arkham Asylum : Living Hell. Lorsque des détenus sains d’esprits intègrent Arkham, ils en ressortent rarement indemnes.

9/10 Le Raft : les plus puissants

Le Raft est une prison spécifiquement conçue pour non seulement incarcérer des criminels de haut vol, mais surtout des individus surhumains et dangereux. Crossbones, Carnage et même le Docteur Fatalis comptent parmi les détenus du Raft : des individus dangereux mais surtout extraordinairement puissants.

8/10 Arkham : le pire du pire

Gotham et ses alentours comptent plusieurs instituts à même d’accueillir des criminels à fort potentiel meurtrier. Ceux qui atterrissent à Arkham ne peuvent être retenus ailleurs, faisant d’Arkham le lieu de concentration du pire des pires des esprits criminels.

7/10 Le Raft : une population plus nombreuse de super-vilains

Numériquement, Le Raft est sans commune mesure avec Arkham. La super-prison est capable de détenir plus d’une centaine d’individus aux pouvoirs démesurément dangereux qui contraste avec la nature plus modeste des installations d’Arkham.

6/10 Arkham : plus de blessés et de morts parmi le personnel

L’un des pires jobs de l’univers DC est sans conteste gardien à l’asile d’Arkham. Le personnel semble ainsi se diviser en trois catégories : ceux qui se prêtent volontiers à la corruption, les honnêtes qui meurent dès que l’un des prisonniers parvient à s’échapper et ceux qui sont obligés de collaborer parce que leurs proches sont menacés.

Du côté des soignants, ce n’est pas reluisant non plus. La docteure Harleen Quinzel et le docteur Jonathan Crane ont par exemple fait les frais de l’atmosphère de folie qui règne à Arkham.

5/10 Le Raft : Des mesures de sécurité plus dures

En construisant le Raft, le SHIELD a pris ses précautions afin de veiller à ce que ses détenus ne puissent utiliser leurs super-pouvoirs pour s’évader. On retrouve ainsi un certain nombre de dispositifs visant à amenuir les pouvoirs de ses détenus. Par ailleurs, la prison se situe en pleine mer, entourée de hordes de méduses génétiquement modifiées dont les puissantes toxines sont capables d’arrêter de puissants individus, tel que le Fléau.

4/10 Arkham : un lieu maudit

Lorsque sa femme et sa fille ont été sauvagement assassinées par le serial-killer Hawkins, le professeur Amadeus Arkham a sombré dans la folie et utilisé des ruines occultes pour rebâtir l’asile d’Arkham. Le lieu est ainsi maudit, ne promettant que le chaos.

3/10 Le Raft : une structure hiérarchique de gang

Comme dans n’importe quelle prise, une structure sociale hiérarchique s’est mise en place au sein du Raft. Une structuration complexe, basées sur la nature des pouvoirs, le passé et les idéaux des détenus. Les télépathes forment par exemple un groupe homogène et détaché du reste des détenus.

Cela permet aux prisonniers d’agir en factions, de s’organiser et donc d’être plus difficiles à stopper en cas de rébellion.

2/10 Arkham : même Batman y est en danger

Ce qui rend Arkham encore plus dangereux, c’est que même Batman est en grande difficulté à l’intérieur. Ça nous est par exemple présenté dans le fameux Un monde sain sur une terre saine, dans lequel Batman se retrouve enfermé avec les plus dangereux de ses ennemis.

1/10 Le Raft : toute une équipe d’Avengers pour stopper une évasion

Lorsque les mesures de sécurité extrêmes du Raft échouent, il faut une équipe d’Avengers au complet pour contenir l’évasion. Dans les New Avengers, un Skrull ayant pris l’apparence d’Elektra engage Electro pour faire évader Sauron, créant une émeute. Il faudra Captain America, Spider-Man, Iron Man, Daredevil, Luke Cage et Spider-Woman pour en venir à bout, avec l’intervention de Sentry. Et même là, une bonne partie des prisonniers parviennent à s’évader.

Plus d'articles
robin the batman official poster
Comment Robin pourrait intégrer The Batman de Matt Reeves