pokemon abandonnés or et argent

Découvrez les Pokémon abandonnés des versions Or et Argent

Nous poursuivons aujourd’hui notre série sur les Pokémon abandonnés avec les versions Or et Argent.

Les Pokémon laissés pour compte se comptent par dizaines pour les premières générations. Et en ce qui concerne les versions Or et Argent, la liste des abandons de créatures au cours du développement est encore plus longue que celle des versions Rouge et Bleu.

Il faut dire que le développement de Pokémon Or et Argent a été particulièrement chaotique. Devant clore à l’origine la saga initiée avec les versions Rouge et Verte au Japon, celui que l’on appelait alors « Pokémon 2 » était censé marquer le point final des jeux des monstres de poche. Une première démo – imparfaite – sort en 1997. Mais la « Pokémania » de 1999 va tout bouleverser. Du jour au lendemain, Pokémon s’impose comme un phénomène planétaire, obligeant Game Freak à revoir ses plans.

Le projet repart de zéro, laissant sur le carreau une multitude de cartes, de personnages, d’objets et de quêtes. Mais surtout, ce sont des dizaines de Pokémon qui ne verront jamais le jour. Cependant, en mai 2018, des data-miners révèlent des dizaines de Pokémon inconnus prévus pour les versions Or et Argent.

Nous vous les présentons aujourd’hui.

Honoguma, Borubeaa, Dainabea Gold and Silver

Honoguma, Borubeaa, Dainabea : les starters Feu

Si aujourd’hui il vous apparait clair que Héricendre est le starter Feu des versions Or et Argent, lui et sa ligne évolutive n’étaient pas prévus pour occuper ce rôle à l’origine. Honoguma (« Ours Feu »), Borubeaa (« Ours Volcan ») et Dainabea (« Ours Dynamite »), devaient initialement occuper la place de starter de type Feu. Game Freak n’a jamais donné d’explication quant à leur suppression, mais beaucoup pensent qu’ils étaient trop proches de la ligne Caninos-Arcanin.

Kurusu, Akua et Akueria : les starters Eau

Tout comme Héricendre, Kaiminus n’était pas destiné à être le starter de type Eau initial. Kurusa, Akua et Akueria étaient trois Pokémon de type Eau pur, dont les données se cantonnent à leur sprites. Tout comme la ligne d’Honooguma, on suppose qu’ils ont été retirés en raison de leur ressemblance trop proche avec Lockhlass.

Bomushika

Révélé dans le leak de 2008 de la démo de Pokémon Or et Argent de 1997, Bomushika était un Pokémon lion de mer, qui aurait pu occuper la place de premier Pokémon avec le double-type Feu-Eau. Il faudra attendre la 6ème génération et Volcanion pour qu’un tel Pokémon soit introduit dans la licence.

Manboo, Ikari et Gurotesu

Cette famille d’évolution à trois stades devait représenter trois étapes d’une créatures s’enfonçant plus profondément dans l’océan. Manboo représente un crapet ou une Perche Soleil : deux poissons vivant dans des eaux peu profondes. Ikari, lui, veut dire « Ancre rageuse » et Gurotesu signifie « Grotesque ». Cette famille évolutive ne sera pas conservée, mais auront tout de même une influence sur la licence. Manboo inspirera la création de Lanturn, tandis que le design d’Ikari servira de base à Sharpedo et celui de Gurotesu à celui de Serpang dans la troisième génération.

Wolfman et Warwolf

Ces deux Pokémon étaient de purs type Glace, inspirés de petits loup-garous. Wolfman devait évoluer en Warwolf au niveau 35.

À l’instar de Saquedeneu, leur apparence est dissimulée, ne laissant apparaitre que leurs yeux sous d’épaisses fourrures. Cette similitude avec Saquedeneu leur aura certainement été fatale, puisqu’il est probable qu’ils aient été numériquement remplacés par Marcacrin et Cochignon : deux Pokémon à l’aspect pas encore exploré dans le première génération.

Rinrin et Berurun

Ils font partie des Pokémon abandonnés qui nourrissent le plus de regrets chez les fans. Rinrin devait évoluer en Berurun au niveau 28, composant une ligne évolutive à deux stades de félins de type Ténèbres, exclusivement femelles.

Leurs noms évoquent le tintement d’une clochette, qu’ils portent chacun autour de leur cou.

Le profil de ces deux Pokémon inspirera probablement la création de Skitty et Chaglam.

Norowara et Kyonpan

Parmi les dizaines de Pokémon retirés à travers les générations, bon nombre d’entre-eux ont été abandonnés car trop effrayants. C’est le cas de Norowara et Kyonpan – deux Pokémon spectres – basés sur une poupée chinoise et un panda Jiangshi. Les Jiangshi sont des créatures issues de la mythologie chinoise, semblables à des zombies. Ils errent en aspirant l’énergie vitale de leurs victimes.

Tsuinzu et Girafarig

C’est probablement l’un des plus gros gâchis de la deuxième génération. Girafarig était censé avoir une pré-évolution, Tsuinzu, de type Ténèbres et Normal. Girafarig lui aussi possédait ce double type, avant qu’on ne lui attribue le type Psy en définitive.

La dualité faisait partie intégrante de cette ligne évolutive, et la première version de Girafarig lui octroyait une double-tête : l’une pacifique, l’autre maléfique. Il faudra attendre la 8ème génération et le Pokémon Morpeko pour retrouver un tel fonctionnement.

Turban

Turban est véritablement passé à deux doigts d’être officialisé en tant qu’un Pokémon à part entière plutôt que d’être cantonné au monstre agrippé à la queue de Flagadoss. Pur Pokémon de type Eau, la démo de 1997 de Or et Argent ne contient aucune donnée de ligne évolutive reliant Turban à la famille de Ramoloss. Un cas qui divise encore le fans.

Plux

Plux était prévu pour devenir l’évolution de Scarabrute au niveau 42, apparaissant juste après Cizayox dans les entrées du Pokédex. Les deux Pokémon devaient être des rivaux.

Fait intéressant, Scarhino n’apparaissait pas dans le Pokédex de la démo de 1997. La disparition de Plux de la version finale de 1999 aurait pu être faite au profit de Scarhino.

Madame

22 ans avant la 8ème génération et Palarticho, Game Freak envisageait déjà une évolution à Canarticho avec un Pokémon nommé « Madame ».

D’un canard maladroit, Canarticho devait évoluer au niveau 24 en un cygne distingué, du même double type Normal/Vol. Malgré son nom, il avait 50% de chances d’être d’un sexe ou de l’autre.

Maintenant que Palarticho a été introduit, il y a peu de chances pour que Madame puisse se frayer un chemin jusqu’à nos consoles.

Shibirefugu

Qwilfish est l’exemple typique d’un premier stade évolutif. Pourtant, Game Freak ne lui a jamais attribué d’évolution en 20 ans. Le comble de l’ironie est que la première version de Pokémon Or et Argent lui prévoyait une évolution : Shibirefugu.

Ce Pokémon présentait un type Eau unique dans la démo de 1997, tout comme Qwilfish. Cependant, un symbole en forme d’éclair sur son front laisse à penser qu’un double type Électrique était initialement prévu.

Dans la version finale du jeu, Qwilfish obtiendra le type Poison en plus de son type Eau et Shibirefugu ne vit jamais le jour.

beta Coudlangue

La deuxième génération devait voir l’introduction de l’évolution d’Excelangue : Coudlangue. Il n’apparaitra finalement pas dans la version finale et il faudra attendre la quatrième génération avant qu’il soit officiellement intégré.

Cependant, aucune des caractéristiques du design originellement prévu dans la beta de Or et Argent ne sera conservée pour son apparence finale.

Tsubomitto

Si son design vous est familier, c’est normal : Tsubomitto est un Pokémon de type Plante/Poison censé être une évolution alternative de Boustiflor – un peu à la manière d’Ortide et Joliflor. L’évolution devait avoir lieu via une Pierre Poison : un objet qui – lui non plus – ne sera pas conservé dans la version finale de Pokémon Or et Argent.

Animorph

Onyx et Insécateur sont connus pour être les deux seuls Pokémon capables d’évoluer par échange en portant une Peau Métal. Mais ils devaient être trois. Métamorph était effectivement prévu pour être le troisième, évoluant en Animorph et prenant le type Acier.

Une question subsiste néanmoins, puisque nous ne savons pas vraiment de quelle façon Animorph aurait été plus fort que Métamorph : les deux Pokémon ne pouvant apprendre que l’attaque Morphing. Certains pensent qu’Animorph boostait les statistiques de défense des Pokémon dont il prenait l’apparence.

Les bébés et pré-évolutions

Pudi

Si la première génération comportait un certain nombre de pré-évolutions abandonnées, la deuxième génération en comportait également un grand nombre. Caninos devait ainsi avoir une pré-évolution, Pudi, devant évoluer au niveau 13.

Mais la deuxième génération comportant déjà trop de bébés Pokémon, Pudi n’a pas été conservé finalement.

Para

Tout comme Pudi, Para n’a pas été conservé dans la version définitive de Or et Argent. De type Insecte pur, Para devait évoluer en Paras au niveau 12.

Monja

Tout comme Pudi et Para, Monja n’a pas été conservé dans la version définitive de Or et Argent. De type Plante pur, Monja devait évoluer en Saquedeneu au niveau 22.

Betobebi

Tadmorv et Grotadmorv devaient comporter eux-aussi une pré-évolution. De type Poison pur, il devait évoluer en Tadmorv au niveau 19.

Hinazu

Enfin, dernier bébé Pokémon abandonné de la deuxième génération : Hinazu, pré-évolution de Doduo. De type Normal-Vol, il devait évoluer en Doduo au niveau 16. Modélisé d’après un nid d’oiseau, Hinazu n’a pas été conservé en version finale, notamment en raison de la confusion qu’il induisait dans le nombre de têtes de sa ligne évolution (3 > 2 > 3).

Les versions beta de Pokémon bien connus

Les Pokémon s’étant frayé un chemin jusqu’à la version finale de Or et Argent ont eux-aussi eu des formes préliminaires. Si certains sont assez proches de leur version finale, d’autres – pourtant incontournables aujourd’hui – présentaient des formes tout à fait inédites. Nous vous les avons compilé en galerie.

Plus d'articles
Gorochu : l’histoire derrière la dernière évolution cachée de Pikachu