Art by Paolo Puggioni

Dark Maul et Obi Wan Kenobi étaient-ils une dyade dans la Force ?

Les fans de Star Wars s’étant plongés dans Clone Wars et Rebels le savent : Maul et Obi Wan entretiennent l’un des plus forts antagonismes de l’univers Star Wars. Longtemps, leur désir mutuel de vengeance est apparu comme une justification logique. Mais depuis L’Ascension de Skywalker, l’explication se trouve peut-être ailleurs. Maul et Obi-Wan étaient-ils, en fait, une dyade dans la Force ?

Les dualités ont toujours fait partie de l’univers Star Wars : le Côté Lumineux contre le Côté Obscur. Les Maîtres et les Padawans. La Règle des Deux. Ou encore les Jumeaux Skywalker. Mais depuis Star Wars IX : l’Ascension de Skywalker, une typologie très spécifique de relation a été verbalisée : les dyades dans la Force. Un lien unique, unissant deux êtres sensibles à la Force, dont les destins s’imbriquent, s’entrecroisent et s’influencent.

Si, dans le canon, l’unique exemple officiel d’une dyade est celui de Rey et Kylo Ren, une autre relation – bien antérieure – semble cocher toutes les cases de la dyade : Obi-Wan et Maul.

Maul et Obi-Wan : les conditions d’une dyade ?

Le canon est pour le moment assez vague quant à la définition de la dyade. De par l’épisode IX et l’évocation du concept par Palpatine, on peut admettre qu’il s’agit de l’entremêlement de deux destinées qui s’influencent l’une l’autre. Mais il serait aussi question d’une portée plus grande. Comme si les dyades étaient en fait le point névralgique d’un réseau d’interconnexions qui, toutes, seront impactées par l’issue de la dyade. En somme, un dénouement de grande ampleur, presque universel, ne reposant que sur deux destinées.

Si, dans le cadre de la saga des Skywalker, la dyade entre Rey et Kylo Ren conduit à la destruction définitive (pour le moment) des Siths, sur quoi celle de Maul et Obi-Wan porterait-elle ?

Malgré la grande popularité des deux personnages, leur antagonisme s’est majoritairement écrit dans l’ombre de la grande histoire Star Wars. Débutée au grand jour dans l’épisode I, La Menace Fantôme, c’est dans Clone Wars que leur rivalité s’est consolidée, avant de trouver une issue dans Rebels.

Une bataille en filigrane, qui n’en a pas moins grandement influencé la saga. Si l’on se penche même plus en détails sur les implications de leur antagonisme, on réalise à quel point leur histoire est en fait au coeur du dénouement de la grande histoire Star Wars.

L’autre grande histoire de la saga

Dans l’épisode I, leur première rencontre aboutie à deux choses.

Premièrement, la mort de Qui Gon Jinn des mains de Maul. Un événement fondateur du reste de la saga. Qui Gon aurait dû être la figure paternelle dont Anakin a manquée. En devenant son maître en lieu et place d’Obi Wan, le destin d’Anakin Skywalker aurait probablement pris une autre voie. En arrachant la vie de Qui Gon Jinn, Maul a finalement scellé le destin d’Obi Wan, d’Anakin et celui de la galaxie. À peine sorti de sa formation de padawan, c’est à lui que reviendra l’immense tâche de guider celui qui est considéré comme l’Élu. À la fois dans sa construction d’homme, mais aussi en étant celui qui assistera à sa chute du Côté Obscur.

Deuxièmement, en vainquant Maul après avoir assisté au meurtre de son maître, Obi Wan a fait naître chez Maul un sentiment de revanche tenace. Alors qu’on le croit mort, Maul survit et fait son retour dans Clone Wars. Son obsession est claire : tuer Kenobi. Mais c’est dans Rebels que cette obsession influencera le plus l’issue de la saga.

Maul aurait pu être celui qui apporte l’équilibre dans la Force

Dans Rebels, l’esprit de revanche de Maul est plus que jamais tourné vers son vieil ennemi. Néanmoins il a une autre mission : se venger et se débarrasser des Siths. Une quête qui l’amènera à croiser la route d’Ezra Bridger. Un Jedi lui aussi engagé dans la quête d’un équilibre dans la Force. Et alors qu’ils touchaient au but, Maul s’est détourné de sa mission pour assouvir sa vengeance personnelle. Lorsqu’il localise Kenobi, il se précipite sur Tatooine afin d’en découdre.

S’en suivra l’une des plus belles séquences de toute la saga Star Wars. Trop faible, trop aveuglé, Maul mourra des mains d’Obi Wan, qui accompagnera son vieil ennemi dans le repos éternel.

L’issue aurait pu être tout autre si Maul avait délaissé sa soif de vengeance contre Obi Wan, pour accomplir une plus grande destinée. En détruisant lui-même les Siths, il aurait pu être celui qui apporte l’équilibre dans la Force.

Mais la relation, trop forte, qu’il entretenait avec Obi Wan l’a détourné de ce chemin. Un antagonisme puissant qui pourrait être dyade. Une relation si profonde dans la Force, qu’elle a influencée – dans l’ombre – le cours de la saga.

Plus d'articles
5 caméos que l’on pourrait voir dans Wonder Woman 1984