Now Reading:

Les 3 méchants que Michael Keaton pourrait interpréter dans Spider-Man Homecoming

Les 3 méchants que Michael Keaton pourrait interpréter dans Spider-Man Homecoming

La semaine dernière a été très chargée du côté de l’actualité de Marvel Studios, notamment pour Spider-Man. Déjà, le titre du premier reboot de l’homme-araignée a été dévoilé : il s’agira de Spider-Man : Homecoming.

Des rumeurs, de plus en plus persistantes, font depuis état de la présomption de Michael Keaton pouvant jouer le grand vilain de ce nouveau film. Toute la question est maintenant de savoir lequel. Beaucoup des principaux antagonistes du Tisseur ont d’ores et déjà été porté à l’écran : Norman et Harry Osborne, Docteur Octopus, Venom, l’Homme-Sable, le Lézard, le Rhino et enfin Électro.

Difficile de dire si Sony et Marvel, qui détiennent désormais conjointement les droits d’exploitation du personnage, vont préférer jouer en terrain connu en réadaptant un méchant déjà bien-connu ou s’ils vont préférer apporter un vent de fraîcheur dans l’univers de Spider-Man.

Pour cet article, préférons la deuxième option. Michael Keaton, familier des superhéros grâce à ses rôles dans Batman et Birdman, a démontré tout son talent d’adaptation de personnages complexes, torturés et au charisme certain : tous les ingrédients nécessaires pour constituer un premier méchant iconique face à un Tom Holland interprétant un tout jeune Spider-Man. Voici donc notre sélection des trois méchants que Michael Keaton se susceptible d’interpréter dans Spider-Man : Homecoming.

1 – Keaton / Le Vautour

keatonvillainspiderman

Il est le favori des rumeurs. Adrian Toomes, alias Le Vautour, est originellement apparu en 1963 dans The Amazing Spider-man #2 et a été, sans conteste, l’un des ennemis les plus coriaces que l’homme-araignée ait eu à affronter. En plus d’être particulièrement charismatique, son histoire personnelle lui confère une certaine profondeur : inventeur de génie, les secrets de sa technologie lui permettant de voler lui ont été volés. Aigri et furieux par ce vol, il décidera de vouer le reste de sa vie au crime. Il y a, dans ce personnage, une certaine tragédie particulièrement intéressante. Il aurait pu mettre son intelligence au service du bien, mais la marginalisation et la cruauté l’en ont détourné.

Dans Birdman, Michael Keaton a montré à quel point il pouvait être juste dans l’interprétation d’un personnage instable, équilibriste entre l’ombre et la lumière.

 

2 – Keaton / Le Caméléon

cameleon_spiderman

La très longue carrière de Michael Keaton l’a amené à incarner des rôles tout aussi variés que riches. Il est donc habitué à jouer des personnages complexes et très instables. Il n’y a qu’à regarder sa prestation dans Batman et constater ses différences de jeu flagrantes entre Bruce Wayne et Batman. Le Caméléon, le maître de la dissimulation de Marvel, pourrait ainsi constituer un méchant tout à fait à la portée de Keaton et un premier antagoniste très fort pour Peter Parker.

 

3 – Keaton / Le Chacal

chacal_spiderman

Tom Holland incarnant le plus jeune Peter Parker jamais porté à l’écran, il peut apparaitre logique que son principal antagoniste soit aussi son professeur. Dans les comics, Miles Warren est l’un des professeurs préféré de Peter Parker à l’Empire State University. Transposer ce prélude à l’époque du lycée ne serait pas d’une grande difficulté.

Mais Warren est en secret un généticien fou de clonage. Le rôle tiendrait donc d’une dualité entre le côté vénérable du professeur et la folie du cloneur. Une performance encore une fois à la portée de Keaton.

 

 

Share This Articles