Now Reading:

Bady Trash, la websérie complètement barrée made in France

Bady Trash, la websérie complètement barrée made in France

Bady Trash, cela ne vous dit rien et pourtant cette websérie française qui sortira le 13 novembre pourrait tout simplement être la surprise de cette fin d’année. Proposant une approche des justiciers masqués complètement différente que ce que peux nous gaver les superproductions américaines, Bady Trash se veut ancrée dans le réel, et complètement décalée.

Bady Trash

La série suit l’histoire de Dan, un dealer, qui après des années de prison, revient dans les rues françaises, qui pendant son absence, ont vu de nombreux justiciers apparaître. Devenus chose courante, ces derniers pourraient bien être un obstacle à son business et à la vengeance qu’il souhaite exercer sur Floyd, caïd psychotique responsable de son emprisonnement. Et cerise sur le gâteau l’un des justiciers, proche de Floyd et Dan ne sera démasqué qu’à la fin de la saison. Un jeu de piste qui risque de vous rendre accro à la websérie, ce que recherche le réalisateur qui a un scénario s’étalant sur 4 saisons.

Malgré le fait que le scénario ait été planifié sur quatre saisons, nous nous focalisons uniquement sur la première, dont le tournage prendra fin courant 2017. Cela nous demandant un travail et un effort considérable depuis 2015, nous lancerons une seconde saison uniquement si Bady Trash trouve son public.

Une véritable  course contre la montre, qui se reflète d’ailleurs au rythme de diffusion de la série. La saison sera composée de 15 épisodes étalés sur presque un an et demi.

Savant mélange de polar au langage “what the fuck”, style super-héroïque et trash, Bady Trash est réalisé et scénarisé par Jay Viallet. Ce passionné de comics de longue date a eu l’idée de créer cette websérie il y a deux ans, partant sur un constat simple.

J’ai ce regret de ne voir aucune fiction réellement super-héroïque “made in France”.

La websérie se voulant ancrée dans le réel, les 5 justiciers présents dans la première saison n’auront pas de pouvoirs, et sauront même reléguer au second plan. L’intrigue principale tournant autour de Dan est de son univers.
Le dealer sera d’ailleurs incarné par Jay Viallet en personne, qui pour les besoins du tournage a pris 16 kg, qu’il perdra au fil de la saison tout en augmentant sa musculature.
Car, oui,l’acteur/réalisateur/producteur/monteur est adepte de transformations physiques (son petit côté Bale).
Bady Trash
Les justiciers seront eux interprétés par des comédiens étant de parfaits geeks dans le privé, dont la majorité sont de grands fans de Marvel, au grand désespoir du réalisateur qui est un adepte de DC.
 .
OK, en théorie c’est bien beau tout ça, mais en pratique ça donne quoi ?

Ambiance tendue, musique dérangeante, violence omniprésente, en 38 secondes Bady Trash nous plonge dans son univers décomplexé, et nous donne envie d’en découvrir plus sur la websérie.

Chez ONIRI, nous sommes impatients de découvrir cette websérie complètement WTF et pleine de promesses. On vous donne donc rendez-vous le 13 novembre prochain pour le 1er épisode de Bady Trash.

Share This Articles