Now Reading:

La chronique des superhéros oubliés #23 : Centrix

La chronique des superhéros oubliés #23 : Centrix

VOUS SOUHAITEZ (RE)DÉCOUVRIR DES SUPERHÉROS INJUSTEMENT MIS DE CÔTÉ ? ALORS BIENVENUE DANS  CE NUMÉRO VINGT TROIS DES SUPERHÉROS OUBLIÉS. AUJOURD’HUI, IL SERA QUESTION D’UN MILLIONNAIRE AU SERVICE DU CANADA.

Aux origines de Centrix

Le personnage de Centrix est créé par Paul Kupperberg, Danny Rodriguez et Richard Space en 1994, pour DC Comics. Il apparaît pour la première fois dans JUSTICE LEAGUE QUARTERLY #17, numéro dans lequel il rejoint officiellement les Global Guardians – une alliance de superhéros à travers le monde.

Histoire de Centrix

La véritable identité de Centrix est Mark Amstrong – jeune cadre ambitieux canadien issu du monde de la publicité. Très vite fortuné, il prend sa retraite très jeune afin de développer ses pouvoirs métagènes. Il peut projeter des ondes de puissantes forces énergétiques invisibles, ainsi qu’un arsenal de projectiles qu’il abat sur ses ennemis.

Sa trajectoire de superhéros est somme toute assez classique : il commence par lutter contre la petite criminalité chez lui au Canada, avant de mettre ses pouvoirs au service d’une plus grande cause au sein des Global Guardians.

Après une carrière relativement chargée, il se fait ensuite plus discret et se retire sur l’île de Vancouver, depuis laquelle il opérera toujours en tant que Centrix et utilisera sa fortune pour financer les Global Guardians.

 


C’est fini pour aujourd’hui ! Encore un héros que je vous laisse découvrir dans vos comic shops. N’hésitez pas non plus à découvrir les aventures des Global Guardians, riches en rebondissements et en combats. Bonne lecture !

Share This Articles