Now Reading:

La Comic Gone nous révèle la vie secrète des super-héros

La Comic Gone nous révèle la vie secrète des super-héros

Samedi 4 Juin, en pleine excursion dans le centre-ville de Lyon, je crois avoir une hallucination quand un Spidey sauvage apparaît devant moi ! Son costume se déchirait sur ses muscles saillants qui … hmm je m’égare ! C’est quand j’ai aperçu un Deadpool-soubrette l’accompagner que j’ai compris : c’était la Comic Gone 2016 à l’Hôtel de Ville ! Focus sur la Vie Secrète des Super-héros …

J’arrête de jouer l’étonnée, surtout que mon cher collègue a déjà amorcé le sujet juste ici. Je me suis donc rendue à la Comic Gone en ce samedi ensoleillé pour profiter de la vue des cosplays moulants et surtout d’une conférence qui m’intéressait fortement : La Vie secrète des Super-héros par Xavier Fournier. Petit récap’ rien que pour vous !

Quand les Comics et Société ne font qu’un

Les super-héros plaident une cause tous autant qu’ils sont. Prenons Captain America qui apparaît pour la première fois en 1941 alors que les Etats-Unis ne sont pas encore rentrés en guerre. C’est un personnage qui a pour but de motiver les troupes, mais l’opinion publique le voit d’un mauvais œil. L’histoire donne, par la suite, raison aux auteurs et propulse le Cap’ en tant que premier personnage patriotique modèle pour la guerre.

Les comics américains aiment parler de l’époque où l’épisode est produit. Comme pour l’exemple de la couverture de Savage Dragon qui illustre l’avis négatif de l’auteur face à la réélection de George Bush, à l’instar de la couverture « Obama VS Osama ». Les comics rentrent dans un domaine totalement subjectif et politique.

[easingslider id=”2132″]

Les personnages de comics parlent de faits de société même si le message est maladroit. En effet, dans les comics il n’y a pas tous les filtres que l’on voit IRL. On peut alors parler de manière plus ouverte pour toucher toutes les générations. Cependant, le politiquement correct revient à l’assaut. On peut le remarquer avec les costumes des héroïnes. Dans les années 70, elles étaient l’image de la révolution sexuelle en montrant leur corps pour revendiquer leurs droits. Aujourd’hui, elles seront habillées de la tête au pieds et on dira qu’avant les auteurs étaient carrément sexistes alors que non, c’était seulement les pensées de l’époque qui ne sont plus en cohérence avec celles de maintenant.

La vie secrète des super-héros

Nos héros ne font qu’une bouchée de la politique, des opinions, du sexisme …

Les Comics et leurs incohérences … assez cocasses !

Superman et son identité « secrète » ?

On a tous eu des moments « WTF » en lisant un comics. Du genre : pourquoi il suffit à Superman d’enlever ses lunettes pour que personne ne le reconnaisse ? On parle quand même d’un accessoire, pas d’un masque à la Batman pourtant. Et bien les auteurs se sont aussi posés cette question à un moment donné et ils se sont empressés de répondre à cela par une théorie assez “profonde”. Sans se rendre compte, Clark Kent serait capable d’hypnotiser les gens qui voient alors deux personnes complètement différentes entre Clark et Superman. C’était évident pourtant non ?

La vie secrète des super-héros

SuperKent or Clarkman ? That’s the question …

Wonder Woman, l’allégorie du fantasme ?

La vie secrète des super-héros

“Maintenant, je t’attache à l’arbre et tu restes bien gentiment accrochée comme un gentil poney !”

Pourquoi WonderWoman perd ses pouvoirs lorsqu’elle est attachée alors qu’elle est sur-puissante ? Eh oui, la grande Wonder Woman, qui apparaît comme la super-héroïne “féministe” est aussi une belle représentation du fantasme de son créateur William Moulton Marston pour le Bondage. Dans les années 40, le Bondage pour Marston était un mode de vie basé sur le contrôle, la soumission et la confiance ou encore « loving authority » (une autorité bienveillante). De plus, Marston est le créateur du polygraphe, d’où le pouvoir de vérité du lasso de Diana Prince. On ne regardera plus Wonder Woman de la même manière n’est-ce pas ?

Tante May, l’immortelle ?

Comment Tante May a pu revenir à la vie autant de fois ? Dans spider-man, le challenge pour Peter est de réussir à garder son identité civile secrète auprès de ses ennemis mais d’autant plus, auprès de sa tante. Pourquoi ? Parce qu’il craint qu’elle n’ait une crise cardiaque en l’apprenant. Les auteurs décident de couper court à son histoire (même si elle ne sait toujours rien), Peter accompagnera son âme au Paradis. Jusqu’au moment où ils se rendent compte que c’était en fait un élément indispensable à la série pour garder cette part de faiblesse dans le personnage de Peter Parker. Les auteurs se sont donc lancés dans une histoire loufoque pour expliquer sa résurrection : Tante May aurait été kidnappée par un ennemi et remplacée par une actrice, donc en fait Peter ne sait même pas reconnaître sa tante bien aimée d’une actrice, bravo Peter !

Dans le même genre …

La vie secrète des super-héros

Mike, le “jumeau” de Matt Murdock

Daredevil voit double – En 1967, après 27 épisodes, Karen découvre que Matt et Daredevil ne font qu’un. Matt s’invente un jumeau pour lui cacher la vérité. Toujours plus oui !

Superman est timbré (oui j’arrête les jeux de mots pourris après celui-là, promis) – En 1991, les pouvoirs publics proposent à Superman de poser pour créer des timbres à son image. Il se rend compte que si la lettre est affranchie par une ville qui contient deux « o » dans son nom, cela pourrait faire penser à ses lunettes qu’il utilise pour se cacher et serait démasqué !

Supergirl qui tombe amoureuse d’un homme qui est en fait son cheval. Oui, vous avez bien lu.

Enfin… Quel est l’endroit le plus secret du monde des Super-Heros ?

La Batcave ? Le QG des Teen Titans ? Nope. Leur pièce secrète à tous c’est … les toilettes ! Et oui, pensez-y deux secondes, vous avez déjà vu Batman sur le trône vous ? C’est tout de suite moins glam’ et un peu décrédibilisant faut l’avouer. Les super-héros sont déshumanisés, c’est pour cela qu’on les voit peu manger et encore moins aux toilettes, et puis ils n’ont pas vraiment le temps, ils sauvent le Monde toutes les 5 minutes (à part pour Deadpool à priori, très humain de ce côté là, pas de doute !)

Voilà ce que j’ai pu apprendre durant cette conférence de la Comic Gone fort intéressante ! Si vous avez d’autres anecdotes à m’apprendre, je suis toute ouïe ! Si vous êtes intéressé par tous les secrets profonds de vos super-héros, retrouvez-les dans “Super Heros, l’envers du Costume” par Xavier Fournier. On remet d’ailleurs les choses au clair avec quelques illustrations de Greg Guillemin “Secret Life of Heroes”, Vie Secrète des Super-héros !

[easingslider id=”2128″]

 

Share This Articles