Now Reading:

Les mystères derrière le report du film Inhumans

Les mystères derrière le report du film Inhumans

Très attendu en clôture de la phase 3 du MCU, le film Inhumans a depuis été repoussé aux portes de la phase 4, à l’horizon 2020, sans explication officielle. Les spéculations vont bon train et pour cause : un mystère semble entourer la production de ce film à haut risque. Héritant des errances scénaristiques des trois phases du MCU et du MTU (les séries télé), il pourrait cependant donner un nouvel élan à une franchise en bout de souffle à la fin de la décennie. Entre stratégies économiques et secrets scénaristiques, la vérité derrière le film Inhumans est toute aussi passionnante que l’histoire du film elle-même et porte en son coeur l’adaptation d’un personnage féminin marquant.

 

Inhumans est un projet pour le moins difficile à accoucher. En plus de devoir initialement apporter un surplus héroïque à l’Infinity War, il était censé ouvrir la porte à des héros d’un genre nouveau dans le MCU : les Inhumains, une race d’humains mutants, fruit d’expérimentations génétiques réalisées par le peuple Kree plusieurs milliers d’années avant notre ère.

Dans la première timeline filmographique publiée par Marvel, Inhumans devait intervenir avant la deuxième partie d’Infinity War. Entre temps, Spider-Man a été rapatrié dans le giron de la maison des idées et la timeline s’est vue bousculée. Inhumans a ainsi été relégué en ouverture d’une phase 4, après Infinity War, dont on ne sait que très peu de choses à ce jour.

 

Des airs de Secret Wars dans Infinity War

Même si les informations manquent, la logique scénaristique, quant à elle, peut parfaitement nous renseigner sur les possibilités du film Inhumans. Jusqu’à présent, tout les films Marvel ont suivi un ordre chronologique. À l’exception du premier Captain America qui se déroule dans le passé (mais se termine dans le présent, après Thor et avant Avengers), tous se suivent dans un ordre logique. Gardant cela à l’esprit, Inhumans intervenant finalement après Infinity War, il est probable que les Inhumains nous soient présentés à la suite des conséquences de la guerre contre Thanos.

En soit, l’idée n’est pas mauvaise et ouvre des perspectives narratives intéressantes. Mais ce replacement dans la chronologie nous indique avant tout que les événements de la guerre d’infinité vont déclencher les conditions de la révélation des Inhumains au grand jour. Qu’en penser ? C’est simple : d’une part, que les pierres d’infinité seront probablement détruites à la fin du conflit ; peu de chances que le MCU intègre l’arc Illuminati (organisation secrète composée de quelques héros protégeant la Terre) chargés de veiller sur les gemmes.

Pourquoi ? Car tout simplement, beaucoup des personnages charismatiques que nous connaissons depuis 2008 – Iron Man en tête – devraient passer l’arme à gauche au cours de l’Infinity War. Le choix des frères Russo de ne pas faire mourir Captain America à la fin de Civil War le montre bien : le conflit développé dans le troisième volet de Captain America ne trouvera sa résolution qu’à la fin de la première partie d’Infinity War, Tony Stark et Steve Rodgers mourant ensemble sous le joug de Thanos.

Une manière de clore près d’une décennie héroïque et d’engager un passage de témoin bienvenu. Il y a d’ailleurs fort à parier que leur mort ne sera ni vaine ni inattendue ; il s’agira probablement d’un sacrifice, destiné à rassembler les héros restants et les inciter à en chercher d’autres, comme un écho à la mort de Coulson dans Avengers.

Mais revenons aux gemmes de l’infinité. Si l’improbabilité de l’adaptation de l’arc Illuminati laisse à penser qu’elles seraient détruites à la fin de la grande bataille contre Thanos, c’est surtout les facilités scénaristiques que leur destruction apporterait qui est à prendre en compte.

 

Nouveaux héros, nouvel ennemi

thane

Avant d’aller plus loin dans notre raisonnement, il est nécessaire de faire un point sur les caractéristiques des Inhumains. Contrairement aux mutants (les X-Men), les Inhumains ne naissent pas avec leurs pouvoirs : ils se déclenchent à la faveur d’une exposition à la brume tératogène, un catalyseur chimique qui active la mutation.

Si le parallèle avec Secret Wars est tentant, c’est parce que dans cet arc, le roi des Inhumains Flèche Noire, déclenche une bombe tératogène qui activera la mutation de nombreux humains. Si Infinity War n’aura narrativement rien avoir avec cet arc, le schéma – lui – pourrait être le même. Tout comme Black Panther nous a été présenté, non dans son film solo, mais dans Civil War, les principaux Inhumains devraient faire leur apparition dans la deuxième partie d’Infinity War, se révélant alors au reste du monde. Au cours de la défaite de Thanos, un événement devrait déclencher un nuage tératogène qui exposera les humains porteurs du gène et fera de la question inhumaine un enjeu prégnant de la phase 4 du MCU, justifiant alors son ouverture par le film Inhumans.

Aussi, parce que la phase 4 tournera vraisemblablement autour de la notion d’héritage. De nouveaux héros feront leur apparition – notamment suite à l’exposition au nuage tératogène – mais aussi de nouveaux villains. Et parmi eux, le futur grand méchant de la partie 4 : Thane, le fils de Thanos. Car oui, Thanos a un fils, issu d’une idylle avec une femme Inhumaine.

Dans la saga Infinity, la présence de Thanos sur Terre est d’ailleurs justifiée par la recherche de son fils. Choix narratif qui – a priori – ne devrait pas être réutilisé dans le MCU. Pour autant, la défaite de Thanos entrainerait l’avènement d’un autre danger, représenté par Thane. Une perspective très enthousiasmante pour Marvel, car Thane est un personnage constamment sur le fil du rasoir. À l’instar d’un Anakin Skywalker en équilibre entre la Force et le côté Obscur, tout l’enjeu de la phase 4 devrait tourner autour de son destin.

 

Mais, attendez, les Inhumains ne sont pas apparus dans Agents of SHIELD ?

agents_of_shield_inhumans_movie

C’est tout à fait vrai. Une première tentative d’intégration des Inhumains a été réalisée dans la série Agents of SHIELD, dans les saisons 2 et 3. C’est d’ailleurs autour d’eux que tourne l’intrigue autour de Daisy, la jeune recrue de Coulson qui découvrira au cours des saisons la vérité sur ses parents et sa véritable différence : être une inhumaine. Une première rencontre avec des airs de révélations autour d’un nouveau genre de personnages. Sauf que voilà, les responsables de Marvel Studios, la branche cinéma de Marvel, ne reconnaissent aucune légitimité dans le MCU aux intrigues développées dans Agents of SHIELD. Une condescendance qui a particulièrement irrité Chloé Bennett, l’actrice principale de la série, qui s’est fendue il y a quelques semaines d’une sortie particulièrement acerbe à l’encontre de Marvel Studios. Alors, dans ce marasme scénaristique, qui a raison et qui a tort ? Agents of SHIELD est-il allé trop loin dans ses prérogatives de son propre chef et paye-t-elle aujourd’hui son audace ? Ou bien la faute est-elle imputable à Marvel qui n’a pas suffisamment assuré la cohérence scénaristiques de ses différents médias ?

À ce jour, aucune sortie officielle des responsables ne vient étayer une hypothèse ou une autre. Sauf que dans les faits, il est fortement probable qu’Agents of SHIELD ait été sacrifié sur l’autel de la cohérence scénaristique. Marvel a bel et bien opéré un revirement tardif quant aux Inhumans et c’est AoS qui semble en payer le prix.

En effet, la filiation entre le MCU et Agents of SHIELD a été assumée dès le départ, notamment avec l’intrigue tournant autour du sort de Coulson après sa soit-disant mort dans Avengers. Les événements du MCU eux-mêmes, la chute du SHIELD en première ligne, ont d’ailleurs influencé le cours du récit de la série. Seulement, après une relation scénaristique à sens unique durant une saison et demi, AoS a été permis de prendre en mains le propre sort de son récit et d’introduire les Inhumains. Et alors que tous pensaient que Marvel Studios accorderait un peu de crédit à la série, les voilà qu’ils la renie totalement. On peut comprendre l’agacement des acteurs, auxquels – on peut imaginer – une apparition dans les futurs films Marvel avait été promise initialement.

Ce revirement cache en vérité une ambition plus grande de Marvel Studios et révèle la véritable utilisation que souhaitait faire Marvel des Inhumains au départ.

 

Le camouflet d’une grande stratégie commerciale

Il est de notoriété publique que les Inhumains devaient d’abord servir à Marvel à remplacer les mutants dans le MCU. La Fox est la propriétaire des droits d’exploitation des X-Men à l’écran et Marvel cherchait à intégrer des personnages avec des pouvoirs uniques dans son univers cinématographique. Les Inhumains était le bon compromis, se rapprochant le plus du profil des mutants.

Sauf qu’après le rapatriement de Spider-man dans le giron de la maison des idées, les stratèges de Marvel se sont mis à rêver du retour de deux de leurs franchises phare : les Quatre Fantastiques et les X-Men, toutes deux détenues par la Fox. Le dernier reboot des 4F ayant été un échec cuisant et les X-Men de Bryan Singer ne faisant plus fantasmer grand monde, l’espoir était permis. Il s’agissait alors de laisser à Agents of SHIELD le soin d’exploiter l’histoire des Inhumains sur petit écran, et ainsi annoncer une presque annulation de leur projet cinématographique.

Sauf que la stratégie a échoué. La Fox s’entête à vouloir garder les 4F et les X-Men, malgré des discussions récentes sur une co-réadaptation des Quatre Fantastique par Marvel et la Fox, comme pour Spider-man avec Sony. Or, Marvel a pleinement conscience de la nécessité d’intégrer de nouveaux personnages à sa phase 4, au risque de lasser ses fans.

 

Les teenagers au coeur de la phase 4

ms_marvel_movie

Justement, de nouveaux personnages adaptables à l’écran, Marvel en a plein la tête. Et notamment des personnages forts de sens et commercialement porteurs. En première ligne, Kamala Khan alias Ms Marvel – jeune super-héroïne musulmane – dont les comics font véritable un carton. Marvel en a besoin pour diversifier son univers avec un personnage féminin et issu de la diversité. Parce que le succès du comics Ms Marvel leur a démontré combien la conquête de nouveaux marchés, notamment communautaires, était importante. Sauf que voilà, Ms Marvel obtient ses pouvoirs… à lui suite d’une exposition à un nuage tératogène après Secret Wars. Après Secret Wars, les Avengers ont un nouveau visage : Captain America est campé par Sam Wilson, précédemment le faucon, Thor est une femme suite à sa mort et sa réincarnation et ils comptent surtout trois nouveaux membres : Ms Marvel, Nova et Miles Morales, le nouveau Spider-man. Les 3 forment une « nouvelle génération », encadrée par les plus âgés. C’est un axe que devra conserver Marvel pour aller chercher un nouveau public après 2020. Si Nova pourra être introduit par l’arc des Gardiens de la Galaxie et que le nouveau Spidey n’aura que 20 ans en 2020, Ms Marvel – elle, aura besoin des conséquences d’Infinity War pour acquérir ses pouvoir. Même si on peut penser que son origin story peut être modifiée, il est crucial pour Marvel de lier l’ancienne génération cinématographique (phases 1, 2, 3) avec la nouvelle. Et si les événements de Civil War – dont la gravité est tout de même minime – aura très certainement des répercussions sur les prochains films Marvel, un événement aussi important qu’Infinity War aura probablement d’importantes conséquences sur la suite de l’univers. Et pour Marvel, ce sera les Inhumains.

 

Share This Articles