Now Reading:

Pourquoi vous devriez lire The Vision

Pourquoi vous devriez lire The Vision

Peu de temps avant la sortie en salle de Avengers : Age of Ultron, film dans lequel Vision a fait sa première apparition, Marvel annonçait une nouvelle série de comics sur le personnage. Cela arrive régulièrement lorsque un nouveau personnage se dévoile à l’écran : business oblige, on surfe sur la hype autour d’un héros afin de vendre un maximum de produit à son image. Sauf que cette série est sûrement l’une des meilleures choses qu’a pu sortir Marvel depuis des années.

Écrite par Tom King et dessinée par Gabriel Hernandez Walta, elle est très différente de toutes les histoires de super-héros que j’ai pu lire jusque là. On suit Vision, qui s’est installé dans la banlieue de Washington D.C. avec sa femme Virginia, sa fille Vin, et son fils Viv. Vision a crée lui-même tous les membres de sa famille, afin de mener une vie “normale” et de mieux comprendre le fonctionnement de l’humanité. Cette histoire se détache des histoires de super-héros conventionnelles car elle n’est pas rythmée par des catastrophes apocalyptiques ou par des alliances avec d’autres héros. Non, c’est simplement l’histoire d’une famille d’androïdes, évoluant dans un véritable drama incluant des meurtres, des mensonges, des secrets et des questions existentielles.

King crée une atmosphère écrasante et irrésistible à la fois. Écrasante, car on a l’impression de lire un thriller. Irrésistible, car la curiosité, celle qui fait qu’on ne se cache pas entièrement les yeux devant un film d’horreur, nous pousse à dévorer les pages une à une.

Bien que la série s’intitule The Vision, on ne suit pas que ce personnage mais sa famille entière, à travers plusieurs perspectives : celle de Vision, celle de sa femme Virgina, et celles de leurs enfants jumeaux Vin et Viv. Il arrive a chacun de ces personnages de faire des erreurs, qui mènent à des situations horribles lorsque celles-ci s’entremêlent.

La perspective de Vision est celle d’un robot qui a choisit la normalité. Il analyse chaque situation afin d’avoir une réaction proportionnée et appropriée, amenant parfois à des choix illogiques. Mais lorsque l’assassinat et le chantage viennent menacer cette normalité qu’il peine à maintenir, il brise tous ses principes afin de protéger sa plus belle et plus épouvantable création : sa famille, composée de trois robots aux pouvoirs extraordinaire.

The Vision

The Vision Vol.1: Little Worse Than A Man

C’est en plongeant dans la normalité que cette famille va faire des erreurs très humaines : comme beaucoup d’adolescents, Vin et Viv souffrent parce qu’ils essayent d’être comme les gens de leur âge. Difficile de faire partie de la masse lorsque l’on est doté d’une intelligence artificielle avancée. Vin a du mal avec l’école et son fonctionnement, Viv tente tant bien que mal d’avoir une vie sociale. Ils ont des discussions fascinantes qui font toute la beauté de leur relation. Virginia, à travers une erreur terrible qu’elle fait au tout début de la série, est sûrement le personnage qui le plus d’impact sur le comportement des autres protagonistes et sur le déroulement de la série entière. C’est ce même besoin qui la guide : celui de protéger ses proches d’un monde qui n’est pas prêt à les accueillir.

Un narrateur nous guide tout au long de la série. C’est l’illustration même du génie de Tom King : il utilise cet intervenant extérieur comme un outil de pression sur le lecteur. Ce narrateur a toujours un coup d’avance et il est omniprésent. Directement, mon esprit lui a attribué une voix grave et impassible, comme s’il était détaché de l’histoire et qu’il connaissait déjà la noirceur de sa conclusion.

The Vision est une série dérangeante et addictive. Elle fait certainement partie des productions les plus innovantes de Marvel. L’intelligence qui se dégage de cette histoire tragique la rend fascinante et terrifiante. À lire au plus vite.

Share This Articles
Written by

Bat-rédacteur.