Now Reading:

Ce que révèle la bande-annonce de Justice League

Ce que révèle la bande-annonce de Justice League

Alors que le combat fait rage entre Marvel et DC pour savoir qui va le plus marquer les esprits à la San Diego Comic Con 2016, la bande-annonce de Justice League n’est pas seulement un effet de manche mais nous révèle le reste de la stratégie du studio.

Batman V Superman a essuyé bien des critiques. Et la posture de Zack Snyder sur son film, bien que non exempt d’écueils, semblait relativement sereine quant à la suite. Et la suite, la bande-annonce de Justice League nous la laisse entrevoir.

Voici rapidement en 5 points ce qu’elle révèle :

 

1 – Le marketing n’a rien retenu

Très peu s’attendaient à la diffusion si tôt de la bande-annonce de Justice League. Bien sûr, en tant que fan, la surprise est totale et vraiment jouissive. Mais on ne peut s’empêcher de penser qu’on nous en a montré un peu trop. Le marketing autour de BvS avait souffert de cette tendance à promptement balancer tout les enjeux du film dans les featurettes, les bandes-annonce et autres spots. On pensait qu’ils auraient retenu la leçon… mais non. Bien que la bande-annonce nous laisse présager de belles choses pour ce film tant attendu, peut-être aurait-on aimé en voir un peu moins.

 

2 – Aquaman est badass

Oui, Jason Momoa n’était peut-être pas le casting le plus fidèle aux comics… et alors ? Compte tenu de l’image un peu ringarde que souffre le personnage auprès du grand public, cette version actualisée, très féline, d’Aquaman est tout simplement inespérée ! Avec Jason Momoa sous les trais du roi d’Atlantis, Aquaman sera badass et – chez Oniri – on en est ravis, puisqu’on vous avait déjà expliqué pourquoi Aquaman était le personnage le plus badass de DC.

 

3 – Flash est LE Flash

N’en déplaise aux fans de la série, Ezra Miller est LE Flash. Grant Gustin a beau faire le job dans la série, le premier aperçu de Miller en Barry Allen dans la bande-annonce nous montre que les deux acteurs ne boxent pas dans la même catégorie. Il faudra vous y faire…

 

4 – Une synergie qui fonctionne

C’était probablement le plus gros défaut de BvS : la relation entre Batman et Superman ne semblait pas fluide et apparaissait comme mécanique. Dans ce premier trailer de Justice League, on comprend très vite quelle sera la synergie de groupe et quelles relations entretiendront chaque personnage. Et c’est plutôt plaisant !

 

5 – Superman, où es-tu ?

Dieu merci, même si la bande-annonce nous en laisse trop voir, ils n’ont pas cédé à l’envie de faire apparaitre Superman. On espère de tout coeur qu’ils sauront se retenir jusqu’au dernier trailer, réservant la surprise pour la toute fin de la promo.

Share This Articles
Written by

Ma connaissance des comics est aussi serrée que l'entrejambe en lycra de Deadpool.