Now Reading:

The Flash saison 2 : épisode 23, FINAL

The Flash saison 2 : épisode 23, FINAL

Nous y voilà enfin ! Le dernier épisode de la saison 2 de The Flash par la CW.

C’est donc après plusieurs mois d’attente et de frustration, notamment à cause de sa deuxième partie de saison très très laborieuse, que le final season arrive sur nos écrans.

Je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps et en soulager certains, cet épisode est BON. Et j’ai même presque envie de rajouter qu’ils feraient bien de prendre exemple du côté de chez Netflix avec DareDevil. Vous l’aurez donc compris le dernier épisode est à la hauteur de mes attentes.

Pas de résumé de l’épisode précédent vu qu’il ne s’est pas passé grande chose pendant 39 minutes. Je vais donc faire très simple :

Zoom tue le père de Barry devant lui, alors qu’il se sent tout-puissant.

Zoom VS Flash

Zoom VS Flash

C’est sur cette ambiance tragique de l’assassinat du père de Barry que commence l’épisode. Flash rempli de colère se jette alors sur un Zoom fier de ses actes. Ce qui nous donne un premier affrontement où Barry n’est pas loin de botter les fesses du méchant. Mais il tombe dans le piège de Zoom et de son résidu temporel. Zoom prouve encore une fois à Barry qu’il est incapable de tuer même par vengeance.

Nous retrouvons alors la fine équipe au cimetière pour l’enterrement d’Henry, avec pour une fois du gnangnan modéré. Bref pendant le buffet post cérémonie, Zoom vient encore une fois provoquer Barry (décidément, il ne veut plus le laisser souffler. C’est ce que l’on attendait de Zoom toute la saison finalement). Il lui explique qu’il veut le défier sur une course pour savoir qui est l’homme le plus rapide du monde ( voire du multivers) et que, si Barry refuse, il continuera à tuer ses proches devant ses yeux un par un.

Barry est alors tout colère ! Et on se dit youpi ça va enfin craquer des slips. Non, parce que toute la team se fait du souci pour Flash, ils décident donc de plus ou moins le trahir pour calmer sa colère et surtout, pour ne pas qu’il fonce tête baissée dans le piège de Zoom. Ils vont alors monter une opération sans Flash qui comme vous le devinerez, ne va pas se passer comme prévu.

Zoom est alors renvoyé sur Earth-2, mais accompagné de Joe West. La team va alors comprendre le plan de Zoom qui est de détruire le multivers à l’aide d’un bidule appelé Magnétar. Wally va alors passer une mini soufflante à l’équipe (bah oui son père qu’il vient de retrouver est en grand danger de mort…) et libéré Barry pour qu’il puisse sauver Joe.

Une fois tout le monde d’accord, et le rendez-vous prit avec Zoom pour cette fameuse “course”. L’enjeu du défi est simple, si Barry gagne, il sauve Joe et le multivers, s’il échoue Zoom détruit le multivers et la team flash pour  prendre le contrôle de Earth-1 qui est le point central de ce multivers.

Flash vs Zoom

Flash vs Zoom

C’est donc sur ce qu’on pourrait appeler l’ovoïde de la mort que Zoom et Barry vont se livrer une course à très grande vitesse. L’énergie produite par leurs Speed Force va charger le Magnétar, reconfigurer pour détruire le multivers. Mais Barry  à plus d’un tour dans son sac, et va utiliser lui aussi la technique du résidu temporel pour libérer Joe et se sacrifier en faisant une contre impulsion d’énergie pour annuler les effets du Magnétar. Pendant que le résidu se suicide d’un commun accord (et de toute façon il est obligé d’être détruit, puisqu’il ne peut y avoir deux Flash en même temps dans la réalité) Barry va déverser sa haine et sa colère sur Zoom qui se prend une bonne pété ! il semblerait que le petit Barry ait enfin appris à se battre.

Zoom au tapis, Barry debout prêt à lui donner le coup de grâce, ne le fait pas. Et oui c’est un héros donc il ne tue pas. Heureusement la Speed Force est là en tant qu’entité et ce sont finalement les spectres du temps qui emmènent Zoom pour (on suppose) le tuer.

Tout est bien qui finit bien ! Joe et le multivers sont sauvés, et Zoom est hors d’état de nuire.

Mais qui est l’homme au masque de fer ?

 

Jay Garrick

Jay Garrick

Il n’est d’autre que le vrai Jay Garrick d’Earth-3 et par conséquent le Flash number one. Garrick étant le nom de jeune fille de la grand-mère de Barry. Eh oui La Speed Force c’est une affaire de famille ! Ce qui explique que Jay Garrick soit un sosie d’Henry Allen.

Je ne cesse de déplorer la mauvaise utilisation de ce personnage au long de la saison, et son arrivée dans l’épisode c’est un peu une cerise sur un sunday. C’est dommage ça aurait pu dynamiser cette seconde partie et offrir plus de possibilités scénaristiques et nous aurions étés épargnés de quelques épisodes meubles.

Le Verdict

Harisson et Jesse retournent tranquillement sur Earth-2 avec Jay Garrick. L’équipe se retrouve chez les West, Barry et Iris se disent enfin les choses et nous avons même le droit à un bisou !!!

Oui, mais non ça serait bête de terminer comme ça une fin de saison, il faut un Cliffhanger ! alors Barry part sans rien dire et court pour remonter le temps et arrive la nuit du meurtre de sa mère où il intervient pour la sauver.

En conclusion, cette saison décevante dans l’ensemble est sauvée par son dernier épisode. Ce qui est vraiment dommage avec tout le potentiel disponible et mis en place dans la première partie. Maintenant la place est faite pour une saison 3 sûrement sur l’arc Flashpoint (ou le Flashpoint Paradox pour l’animé). J’ai donc de très grands espoirs pour la saison 3, mais pour mettre en place un Flashpoint qui tient la route, il va falloir grandement hausser le niveau du côté des scénaristes et de la réalisation chez CW.

 

Share This Articles
Written by
Zel

Tu crois que ça me fait quoi d'avoir depuis toujours une gueule a la Ryan Reynold en charpie bordel ! Deadpool.