Now Reading:

Sélection comics indé Mars 2017

Sélection comics indé Mars 2017

Après un mois de Février qui ne m’avait pas emballé côté comics indé, la sélection revient en ce mois de mars avec deux comics qui sentent bon le pays du soleil levant. Quand le comics américain s’inspire de la culture japonaise, ça donne ça!

 

Wayward Tome 1 – Glenat Comics : 14,95€

Wayward

La culture japonaise est l’une des cultures les plus riches au monde. Alors quand un comics s’approprie cette culture comme toile de fond pour son intrigue, cela donne tout de suite une bonne raison de s’y intéresser.

Jim Zub arrive à nous propulser dans cette magnifique culture à travers Rori, une jeune fille arrivant d’Irlande pour rejoindre sa mère à Tokyo. Le scénariste aborde plusieurs thèmes comme la mythologie des monstres extrêmement présente au Japon ou encore la scolarité radicalement différente de celle pratiquée en Europe ou aux Etats-Unis. Le scénariste ne perd pas de temps et l’action arrive très vite (peut être trop vite?) pour un enchaînement d’événements jusqu’à un final déchirant. Mais je n’en dis pas plus…

Côté dessin, Steve Cummings délivre des planches soignées qui s’inscrivent très bien dans ce côté teenage du titre.

Wayward est une vrai bonne surprise. Voir des ados se fighter contre des monstres est toujours aussi jouissif et me rappelle mes jeunes années devant Buffy (hic). Ça ne me rajeunit pas tout ça… Bref, Wayward est disponible le 08 Mars 2017 et il est “monstrueusement” bon.

 

 Power Rangers Tome 1 – Glenat Comics : 9,99€

Power Rangers

Alors oui, vous allez dire que Power Rangers est une licence américaine. OK. Mais tout le monde sait que les droits des costumes et des images étaient rachetées aux producteurs japonais des séries Super Santaï. D’où mon introduction sur le Japon. CQFD!

La sortie du film Power Rangers le 5 Avril 2017 n’est un secret pour personne. Et pour fêter l’événement, Glenat Comics publie ce premier tome Power Rangers scénarisé par Kyle Higgins et dessiné par Hendry Prasetya.

Kyle Higgins est arrivé à retranscrire l’atmosphère de la série de notre jeunesse tout en y ajoutant l’épique qu’il faut. Et pour se faire, le scénariste déploie le personnage qui permit à la série des années 90 de rentrer (à mon sens) dans une autre dimension. Je veux évidemment parler du Power Ranger vert! Higgins plonge son écriture et donc le lecteur dans les doutes et peurs de Tommy Oliver pour délivrer un personnage autant charismatique qu’humain.

Les dessins d’Henry Prasetya sont exquis. Les phases épiques, que ne pouvait pas se permettre la série originale, sont juste incroyables. On en prend pleins les yeux. Bravo!

Power Rangers tome 1 est dans la pure tradition de la série des années 90, contrairement au film prévu cette année… Une réussite totale qui par le prix et la qualité mérite d’atterrir sur votre bibliothèque. Vous retrouverez ce comics dans vos librairies le 23 Mars prochain et pour les amoureux de la licence, Migthy Morphin Power Rangers est disponible sur Netflix!!

Share This Articles