Now Reading:

[Super Gamer #3] Watchmen The End Is Nigh part 1 & 2

[Super Gamer #3] Watchmen The End Is Nigh part 1 & 2

Après avoir traité deux jeux de superhéros triple AAA, dans le troisième épisode de cette chronique nous allons voir un petit jeu dépassé, mais bien sympa, l’adaptation de Watchmen.

 

Alors que Watchmen réalisé par Zack Snyder était projeté sur nos écrans, le jeu Watchmen développé par Deadline Games sortait sur nos consoles. Tandis que l’adaptation ciné de Snyder nous en mettait plein les yeux, voyons ensemble ce que nous réservait l’adaptation vidéoludique.

Un jeu dépassé

Le scénario du jeu prend place bien avant les événements du film et nous racontera comment le duo Rorschach et le Hibou on finit par se séparer. Au début du jeu on aura le choix d’incarner l’un des deux personnages. Cependant, ils ne sont pas tellement différents, les combos sont les mêmes, il n’y a que la chorégraphie des combos et les finitions qui changent.

New-Details-Appear-on-Watchmen-The-End-Is-Nigh-II-2

Le gros défaut du jeu réside dans son gameplay. En effet, les mécaniques de jeu nous renvoient à tous ses Beat’em all se ressemblant tous les uns les autres. On avance mécaniquement dans des décors sans saveur (ruelle, égout, port…). Les mêmes groupes d’ennemis apparaissent. On tire quelques leviers pour ouvrir des portes. Un mini jeu de crochetage apparaît de temps en temps. On continue comme ça pendant six chapitres.

watchmen

Le jeu se termine vraiment vite  (entre 4 et 5 heures). Le double si vous le faites avec le second perso. Les checkpoints sont mal placés et la rejouabilité est inexistante.

Le charme opère

Cependant, malgré la liste de défauts de ce jeu, il n’en reste pas moins agréable à jouer.

En effet, le système de combat consiste à réaliser les combos dans un certain timing. Au début cela peut paraître difficile et exigeant, mais au bout d’un moment on finit par réaliser des chaînes de combos impressionnants. Les finish move des persos sont vraiment sympas à regarder et on finit par apprécier les combats contre plusieurs ennemis.

watchmen_tein_01_lg

De plus, le jeu à un mode coop, qui ne révolutionne pas le gameplay est vraiment intéressant. En effet, à la fin du jeu Rorschach et le Hibou s’affrontent. De ce fait, les deux joueurs finissent par s’affronter (vraiment sympas pour se venger de son petit frère qui n’arrêtait pas de jouer n’importe comment).

Les cinématiques reprennent la patte graphique des comics et rendent hommage au travail de Dave Gibbons.

hqdefault

Il est difficile de dire ce qui finit par vraiment nous faire apprécier ce jeu, il a de nombreux gros défauts. Cependant on finit par le ressortir de temps en temps, et on retombe vite sous son charme. Si vous n’y avez pas joué, je ne peux que vous le conseiller. Même si je pense que certains seront rebutés par le gameplay.

Share This Articles