Now Reading:

The Flash S03E02, «Paradox» – Review

The Flash S03E02, «Paradox» – Review

Le Flashpoint aurait-il changé la vie de Barry Allen… pour toujours?

Voyager dans le temps pour tenter de réparer un problème qui est la conséquence d’un voyage d’un le temps… Ce n’était clairement pas la meilleure idée de Barry. La preuve, maintenant qu’il a quitté la réalité alternative du Flashpoint, il se retrouve dans une autre réalité alternative. Celle-ci ressemble beaucoup plus à l’originale, mais elle a tout de même de nombreuses différences.

Barry va donc voir Felicity pour lui raconter et essayer de comprendre ce qu’il s’est passé. Outre le fait qu’elle prenne bizarrement bien l’idée que toute sa vie ne soit pas “la vraie”, la dynamique entre ces deux personnages est toujours agréable. Depuis l’arrivée de DC’s Legends of Tomorrow et de Supergirl sur leur chaine, il semblerait que la CW souhaite multiplier les apparitions des personnages dans d’autres séries que la leur, et c’est tant mieux.

La première partie de l’épisode se concentre donc sur ces différences que Barry essaye de comprendre. Certaines sont anodines et apportent une touche d’humour, d’autres sont plus importantes et apportent une bonne dose de drama : Iris et son père ne se parle plus, Cisco n’arrive pas à faire le deuil de son frère mort dans un accident de voiture, etc.

Après une scène bien sympathique avec Jay Garrick, qui dit à Barry d’arrêter de torturer la timeline, celui-ci commence à comprendre. Il se donne une mission pour le reste de l’épisode : “réparer” les problèmes de ses proches afin que les choses soient de retour à la normal (comprendre “la normale de Barry”). Et c’est là que le scénario devient troublant. Si dans le premier épisode il était évident que les personnages avaient chacun un rôle alternatif temporaire (Cisco en milliardaire, Wally en Kid Flash, etc), il semblerait ici que le monde dans lequel il vient d’arriver soit définitif. En tant que spectateur, c’est assez frustrant de se dire que les personnages auxquels nous nous sommes attachés depuis deux saisons pourraient ne pas revenir et qu’il faudra se contenter de ces versions là.

Mentions spéciales pour le génial Tom Felton qui joue le rôle du méchant collègue et à la scène d’action épique incluant le combo Flash-Vibe. Mention non spéciale pour Iris qui, quelque soit la timeline, a toujours le même rôle et les mêmes phrases bateaux. Vivement une version du personnage plus colérique et spontanée.

En conclusion, un épisode un peu moins fun que le précédent, drama oblige. La série prend des risques, et malgré plusieurs bonnes idées, elle tarde à les exploiter à fond et je ne suis toujours pas convaincu par ce Flashpoint low-cost. Rendez-vous la semaine prochaine!

Share This Articles
Written by

Bat-rédacteur.