Now Reading:

The Flash S03E03, “Magenta” – Review

The Flash S03E03, “Magenta” – Review

Déjà trois épisodes dans la saison 3, et on commence a bien s’installer dans cette nouvelle timeline, qui semble définitive.

Depuis le début de cette saison, une question sème le trouble : doit-on s’attacher aux personnages de cette timeline comme si ils étaient ceux que l’on connait depuis le début, ou Barry va-t-il enfin revenir dans la timeline originale ? Il semblerait que l’on ait la réponse : oui, cette timeline est définitive. Mais alors, comment vont-ils faire pour les crossovers ? Il suffit de regarder l’épisode 3 de Arrow pour comprendre que la saison 5 se passe dans la même timeline que The Flash actuellement. Je vous l’accorde, c’est fucked up, mais si les petites facilités scénaristiques de ce genre vous dérangeaient vraiment vous auriez arrêter de regarder il y a longtemps, non?

vlcsnap-2016-10-27-02h01m36s085

Je vous remets une image de l’explication très claire de Barry, au cas où.

Pour en revenir à l’épisode 3, c’est un classique, le vilain apparait, s’en suit des péripéties incroyables, puis le problème se règle et l’épisode se termine sur une touche positive. La série commence à retrouver son rythme de croisière, et c’est tant mieux. Le personnage de Magenta ne m’a pas éblouit mais Joey King fait un bon boulot en incarnant les deux personnalités.

Qu’on soit clair, cette saison c’est Alchemy qui amène les vilains, comme l’accélérateur de particules de Wells dans la saison 1 et les trous de ver de Zoom dans la saison 2. Rien de révolutionnaire, mais avec Jesse Quick en speedster, on peut s’attendre à un duo avec Flash intéressant.

Les théoriciens doivent déjà avoir des suppositions concernant Wally West. Même si le fait qu’il soit si affecté par l’idée de ne pas avoir de pouvoir est parfois trop forcé et instaure un drama dont on se passerait bien, on pourrait avoir quelques intrigues sympa s’il se décide à réclamer ses pouvoirs à Alchemy. À suivre.

Au final, un épisode assez agréable, classique, sans prise de tête, avec un team-up Flash-Jesse au top. La mention spéciale de cette épisode revient au génial Harrison Well, toujours là pour nous rappeler qu’il y a aussi du très bon dans cette série.

Share This Articles
Written by

Bat-rédacteur.