Now Reading:

[The Walking Dead] Baisse de la violence ? Le réalisateur rassure les fans

[The Walking Dead] Baisse de la violence ? Le réalisateur rassure les fans

Le showrunner Scott Gimple explique pourquoi la violence du premier épisode était nécessaire et justifiée. De plus, alors que nous vous rapportions les paroles de la productrice  sur une possible censure dans la série. Le réalisateur Gregg Nicotero rassure les fans.

Une brutalité nécessaire

L’ultra-violence du season premier de la saison 7 de The Walking Dead n’en finit plus de faire parler. Scott Gimple a donc tenu à expliquer pourquoi la série a pris une direction aussi extrême, avec la première apparition de Negan, dans Entertainment Weekly

La violence dans ce premier épisode a été extrême pour une bonne raison. L’horreur de ce qui est arrivé aux personnages était très spécifique à cet épisode et au début de cette nouvelle histoire. Et non, je ne pense pas que ça doit être le niveau moyen de violence dans notre série. Une telle violence doit être spécifique à une histoire, à un but.

On ne peut donc que donner raison au showrunner. En effet, si cette extrême brutalité était maintenue tout le long de la série, la mort des personnages ne serait plus aussi impactante et serait presque anodine.

violence

Aucune autocensure

Je ne pense pas que nous ne pourrions jamais nous censurer.

C’est en effet ce qu’assure le producteur, effets spéciaux, coproducteur et réalisateur Greg Nicotero. Il dément du coup les affirmations de la productrice Gale Anne Hurd, qui affirmait que la série avait baissé le niveau de violence après avoir vu les réactions du public.

Pour ce qui est du reste de la saison 7, Nicotero ajoute que la série

Ne saurait se modérer. Il y a vraiment une différence entre la violence contre les walkers et la violence entre humains. Et honnêtement, tout ce que nous faisons, c’est pour servir notre histoire.

Ces paroles ne peuvent que rassurer les fans sur la brutalité dans la série. Les producteurs et réalisateurs de la série ont conscience qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi. De plus, la série a pour ma part, toujours réussi à avoir un certain équilibre entre trop et pas assez, ne gardant les flots d’hémoglobine que pour des moments spécifiques.

Il ne reste donc plus qu’à attendre la suite de la saison 7 pour savoir s’il y a une réelle baisse de violence ou un maintien de cette dernière.

 

Share This Articles