Now Reading:

Thor Ragnarok : Jeff Goldblum sera Le Grand Maître

Thor Ragnarok : Jeff Goldblum sera Le Grand Maître

Thor : Ragnarok a déjà son méchant, et c’est Cate Blanchett qui s’y colle, en adoptant les traits d’Hela. Jeff Goldblum a été annoncé le mois dernier au casting lui aussi et il sera rien de moins que “The Grandmaster”, Le Grand Maître. Et il a l’air de kiffer ce que ça annonce.

 

Le Grand Maitre a un sacré CV : Non-content d’être un des êtres les plus vieux de l’univers, le type a cette manie un peu agaçante d’avoir le syndrome du Grosbill. Du genre qui se balade dans le temps, qui possède ou a des affinités avec les Pierres d’Infinité, qui a une intelligence avec peu de commune mesure. Quelqu’un qui doit donc, pour toujours se surpasser, entretenir son intellect et se divertir trouve ses petits bonheurs dans le jeu, l’énigme, la stratégie. Une sorte de Magnus Carlsen à l’échelle cosmique – voire universelle. Pour ceux qui se posent la question, Carlsen est le type qui a détrôné Kasparov.

Le Grand Maitre et son échiquier

Ça s’amuse tranquillement à jouer avec le destin de l’Univers

 

Goldblum semble avoir bien saisi une part de la personnalité du Grand Maitre et souhaite bien s’amuser à l’interpréter : “Je travaille mon rôle tous les jours. Je suis comme une éponge, en recherche.” (sic)

Le réalisateur de Thor Ragnarok, Taika Waititi semble ouvert aux propositions de son acteur : “Il m’encourage à improviser et à m’approprier le personnage, et c’est ce que j’essaie de faire.” a-t-il déclaré pendant un entretien accordé à Empire.

Ce qu’on espère, quand même, avec ce Thor Ragnarok, même si le Grand Maitre “est un hédoniste, à la recherche du plaisir, qui profite de la vie, ses saveurs et ses odeurs” (sic bis) c’est que l’importance du Drama ne soit pas mise de côté. Le film s’annonçant déjà comme une sorte de road-trip interstellaire, un genre pas encore vu chez Marvel mais qui laisse aisément la place à une ambiance légère, faisant dans la galéjade facile.

Ça, plus l’esthétique générale des deux précédents films, et le ton global du MCU.

Non, ça fait deux films que vous brandissez une ambiance et une volonté shakespearienne de mise en scène. Alors, cette fois les gars, s’il vous plaît, sortez les grands moyens. Du shakespearien, moi, j’achète.

 

Et vous ? Vous attendez quoi de ce Thor Ragnarok ? Et du Grand Maître ?

Share This Articles
Written by

Vainqueur du Prix Nobel, il est, comme les causes du même nom, perdu au beau milieu d'Internet, sur un radeau. Autant dire que pour lui, dans la vie, ça rame.